Home > Glossary > Disciplines of Study [DoS] > Acoustics > Noise > French definition

French definition

Sunday 3 December 2006, by Pierre Couprie

Bruit

Contrairement √ la plupart des sons “musicaux” ayant une hauteur d√©finie et un spectre avec une pr√©dominance harmonique, le bruit est th√©oriquement compos√© d’une infinit√© de fr√©quences dans un intervalle continu. La forme d’onde d’un bruit n’est pas constitu√©e de cycles p√©riodiques r√©guliers mais de variations al√©atoires de l’amplitude. Dans le cas pr√©sent, la largeur de bande du bruit n’est limit√©e que par celle de l’oreille humaine. Comme nous allons le voir, il est possible d’avoir des bruits limit√©s √ une vari√©t√© de largeurs de bandes.

Il est habituel d’utiliser des analogies li√©es √ la lumi√®re visible lorsque l’on d√©crit diff√©rents types de bruits. Ainsi, le bruit qui a une intensit√© √©gale sur toutes les fr√©quences, est d√©sign√© sous le nom de “bruit blanc”. Comme l’oreille humaine est plus sensible dans les aigus que dans les basses fr√©quences, le bruit blanc sera per√ßu comme un bruit de sifflement aigu.

En passant le bruit blanc dans un filtre, diff√©rentes “couleurs” peuvent √™tre obtenues. Le “bruit rose” r√©sulte d’un bruit blanc dans un filtre laissant passer les fr√©quences m√©diums. En consid√©rant que le bruit blanc √ des fr√©quences d’√©gale intensit√©, le bruit rose est d√©finit comme ayant une puissance √©gale dans chaque bande d’octave (correspondant mieux √ la r√©ponse de l’oreille). Ainsi, la puissance est inversement proportionnelle √ la fr√©quence - pour cette raison, le bruit rose est souvent d√©sign√© sous le nom de “bruit 1/f”. De m√™me, le “bruit rouge” est souvent d√©sign√© comme le “bruit (carr√©) 1/f”, les hautes fr√©quences √©tant beaucoup plus att√©nu√©es que dans le bruit rose. (Source - Richard Dobson (1992). A Dictionary of Electronic and Computer Music Technology. Oxford University Press.)

SPIP | | Site Map | Follow site activity RSS 2.0