Home > Glossary > Musicology of Electroacoustic Music [MEM] > Schaefferian Theory > Quatre Écoutes > French definition

French definition

Quatre écoutes

Ce terme est un des concepts clés de la théorie schaefferienne. On distingue quatre modes de l’écoute (Écouter, Ouïr, Entendre, Comprendre) que l’on dispose sur un tableau à quatre quadrants, quatre secteurs numérotés de un à quatre. Ils résultent du croisement de deux dualismes que l’on rencontre universellement dans toute activité de perception : le dualisme Abstrait/Concret et le dualisme Objectif/Subjectif (lequel consiste à confronter l’objet de la perception et l’activité de la conscience percevant). Pierre Schaeffer les représente comme suit :

Abstrait Concret
4. COMPRENDRE  1. ÉCOUTER Objectif
3. ENTENDRE  2. OUÏR Subjectif

- Comprendre, c’est saisir un sens, des valeurs, en traitant le son comme un signe renvoyant à ce sens, en fonction d’un langage, d’un code (écoute sémantique; Abstrait/Objectif).
- Entendre, c’est, d’après l’étymologie, manifester une intention d’écoute, c’est sélectionner dans ce qu’on oit ce qui nous intéresse plus particulièrement, pour opérer une « qualification » de ce qu’on entend (Abstrait/Subjectif).
- Écouter, c’est prêter l’oreille à quelqu’un, à quelque chose ; c’est, par l’intermédiaire du son, viser la source, l’évènement, la cause, c’est traiter le son comme indice de cette source, de cet évènement (Concret-Objectif).
- Ouïr, c’est percevoir par l’oreille, c’est être frappé de sons, c’est le niveau de le plus brut, le plus élémentaire de la perception ; on « oit » ainsi, passivement, beaucoup de choses qu’on ne cherche ni à écouter ni à comprendre (Concret-Subjectif).

Ces quatre modes de l’écoute se résument plus ou moins dans cette phrase : « Je vous ai ouï malgré moi, bien que je n’aie pas écouté à la porte, mais je n’ai pas compris ce que j’ai entendu. » (Source - Michel Chion (1983). Guide des Objets Sonores. Eds. Buchet/Chastel, Paris)

Monday 4 December 2006, by Pierre Couprie