Accueil > Bibliography > Bibliography (French) > Ars Sonora > No 9, 1999 > L’apport des techniques d’enregistrement dans la fabrication de (...)

Poullin, Jacques

L’apport des techniques d’enregistrement dans la fabrication de matières et de formes musicales nouvelles. Application à la musique concrète

1999

Ars Sonora, no 9. Paris : Ars Sonora/CDMC.

Jacques Poullin a écrit cet article lorsqu’il était le collaborateur de Pierre Schaeffer au Groupe de Recherche de Musique Concrète à l’ORTF.

Les techniques électroacoustiques d’enregistrement permettent d’analyser et de transformer les dynamiques et le spectre d’un son. Les appareils nécessaires à ce type de transformation comprennent, entre autre, le phonogène (transposition spectrale) et le morphophone (transformation de l’enveloppe dynamique), l’édition, le mixage et la spatialisation sont réalisé avec des magnétophones multi-pistes.

La première partie de l’article présente les différentes formes de notation des objets sonores : la notation acoustique habituelle, la FFT, la méthode de Pierre Schaeffer à trois dimensions et la méthode symbolique. La deuxième partie décrit les différentes transformations sonores réalisées avec le magnétophone et le phonogène. Enfin, la dernière partie de l’article traite de la spatialisation de la musique concrète.

Voir en ligne : http://www.ars-sonora.org/html/numeros/numero09/09f.htm

samedi 24 mars 2007, par Pierre Couprie

Toutes les versions de cet article : [English] [français]