Accueil > Bibliography > Bibliography (French) > JIM > La synthèse sonore : enfin l’émancipation ?

Landy, Leigh

La synthèse sonore : enfin l’émancipation ?

2002b

Actes : 9e Journées d’Informatique Musicale, Marseille. 5-15 (Translated with Laurent Pottier).

Cet article est basé sur une ambiguïté : la synthèse du son est, bien évidement, la création de sons à l’aide de techniques analogiques ou numériques mais c’est aussi la synthèse sonore dans le sens hégélien, quelque chose en rapport avec la thèse et l’antithèse adaptée au son. Ainsi, l’auteur donne plusieurs oppositions de type thèse/antithèse avec des exemples. Les directions qui ont été suivis ou qui pourraient être suivies sont étudiées en gardant à l’idée que la première forme de synthèse est toujours présente. Les exemples contiennent : le son versus la note, électronique - concret, la technologie pour la musique - la technologie musicale, musique - art sonore, musique - autres arts, musique pop - musique contemporaine, grain - objet sonore, et ainsi de suite. Comment pouvons-nous faire de ces nouvelles formes de synthèse de meilleures utilisations ? En faisant ceci, pouvons-nous atteindre un état dans lequel la musique et l’art sonore ont plus d’autonomie ?

Voir en ligne : http://perso.orange.fr/gmem/evenements/jim2002/articles/L02_Landy.pdf

jeudi 19 juillet 2007, par Pierre Couprie

Toutes les versions de cet article : [English] [français]