Accueil > Bibliography > Bibliography (French) > La musique électroacoustique: un bilan > Le studio personnel, la véritable innovation du second cinquantenaire

Normandeau, Robert

Le studio personnel, la véritable innovation du second cinquantenaire

2004

La musique électroacoustique : un bilan. Lille : Université Charles-de-Gaulle Lille 3 : 65-71.

L’auteur analyse l’évolution des technologies depuis les années 1950 dans les studios de musique électroacoustique du Québéc :

  1. les années 1950, le détournement des appareils : le magnétophone à bande. Le premier studio a été ouvert à Toronto en 1959 ;
  2. les années 1960, les nouveaux instruments électroacoustiques : les synthétiseurs ;
  3. les années 1970, la libération de moyens de production : l’ouverture des nouveaux studios et le rôle de la musique électroacoustique dans les institutions traditionnelles ;
  4. les années 1980, le trou noir : le MIDI et les synthétiseurs numériques ;
  5. les années 1990, le couteau suisse : les sons numériques et le studio personnel.

Dans chacune des parties, l’auteur présente plusieurs œuvres caractéristiques de la période. Le développement des studios personnels a créé une nouvelle culture musicale et à redéfini le rôle des studios institutionnels.

vendredi 20 juillet 2007, par Pierre Couprie

Toutes les versions de cet article : [English] [français]